Photo et description du locuteur inversé (Paralepista flaccida)

Parleur inversé (Paralepista flaccida)

Systématique:
  • Département: Basidiomycota (Basidiomycetes)
  • Subdivision: Agaricomycotina
  • Classe: Agaricomycètes (Agaricomycètes)
  • Sous-classe: Agaricomycetidae
  • Ordre: Agaricales (Agaric ou Lamellar)
  • Famille: Tricholomataceae (Tricholomaceae ou ordinaire)
  • Genre: Paralepista (Paralepista)
  • Vue: Paralepista flaccida (locuteur inversé)
    Autres noms pour le champignon:
  • Parleur rouge-brun

Synonymes:

  • Parleur rouge-brun
  • Clitocybe flaccida
  • Omphalia flaccida
  • Lepista flaccida
  • Clitocybe infundibuliformis sensu auct.
  • Clitocybe inversa
  • Omphalia inversa
  • Lepista inversa
  • Clitocybe gilva var. guttatomarmorata
  • Clitocybe gilva var. Tianschanica

Clitocybe inversa

La description

Chapeau d'un diamètre de 3-11 cm (parfois jusqu'à 14 cm); au début, il est convexe avec les bords repliés vers l'intérieur, avec l'âge, il se redresse en un plat ou prend même la forme d'un entonnoir ou d'un bol peu profond; sa surface est sèche, presque lisse, mate, brun orangé ou brique; hygrophane (devient pâle une fois sec). Le bord du bouchon est souvent ondulé, avec des dépressions prononcées comme le bec d'une cruche, ce qui distingue cette espèce du locuteur similaire en forme d'entonnoir (Clitocybe gibba). Il est prouvé que parfois chez les locuteurs inversés, qui apparaissent déjà très tard à l'automne, le chapeau reste convexe, sans former la dépression habituelle au centre.

LP descendants, étroits, assez fréquents, d'abord presque blancs, puis beige rosé ou orange pâle, avec l'âge, ils deviennent orange foncé ou rose-brun.

Jambe 3-10 cm de hauteur et jusqu'à 1,5 cm de diamètre, plus ou moins cylindrique, sec, finement pubescent; peint pour correspondre à la casquette, seulement légèrement plus léger; pubescence de mycélium blanchâtre à la base.

Pulpe mince (dans un chapeau), blanchâtre, avec une odeur sucrée, qui est parfois comparée à l'odeur du jus d'orange congelé ou de la bergamote, sans goût prononcé.

Empreinte digitale de spore blanchâtre à crème.

Controverse 4-5 x 3,5-4 μm, pratiquement sphérique à largement elliptique, finement verruqueux, non amyloïde. Les cystydes sont absents. Hyphaes bouclés.

Réactions chimiques

KOH peint la surface du capuchon en jaune.

Écologie et distribution

Saprophyte, pousse éparpillés ou en groupes rapprochés sur une litière de conifères, souvent au pied de fourmilières, parfois sur de la sciure humide et des copeaux de bois. Plus souvent trouvé dans les forêts de conifères et mixtes, il pousse parfois sur des sols riches en humus, où il forme de spectaculaires «anneaux de sorcière». Une espèce commune dans l'hémisphère nord, commune en Amérique du Nord, en Europe continentale et en Grande-Bretagne. La période de croissance active est l'automne, jusqu'à l'arrivée du temps froid, cependant, dans certains endroits, elle peut passer à l'hiver (par exemple, la côte de la Californie), ou se poursuivre - dans les climats doux - jusqu'en janvier (par exemple, en Grande Grande-Bretagne et Irlande).

Que peut-on confondre avec un locuteur inversé

Le locuteur en forme d'entonnoir (Clitocybe gibba) que l'on trouve dans les mêmes biotopes se distingue par une coloration plus pâle, l'absence de bord ondulé et des spores blanches allongées significativement plus grandes. De plus, il a une chair beaucoup plus épaisse dans le chapeau.

Le locuteur brun-jaune (Paralepista gilva) a une teinte plus claire, jaune crème ou jaune brunâtre, et des taches aqueuses rondes (chez les jeunes) ou des taches brun rouille foncé (chez les spécimens plus matures) sont visibles sur le chapeau.

Le Lepista multiformis, beaucoup plus grand, se trouve dans les zones herbeuses ouvertes (prairies, bords de routes, parcs et pelouses) et a été signalé en Europe (plutôt rare).

Comestibilité

Selon certaines sources, le locuteur inversé n'est pas toxique, mais sa qualité nutritionnelle laisse beaucoup à désirer, et il ne sert à rien de le collecter.

Selon d'autres, il est toxique (contient des toxines muscariniques).

Vidéo sur le champignon Govorushka inversé: