Feutre de Mokrukha (Chroogomphus tomentosus) photo et description

Peau feutrée (Chroogomphus tomentosus)

Systématique:
  • Département: Basidiomycota (Basidiomycetes)
  • Subdivision: Agaricomycotina
  • Classe: Agaricomycètes (Agaricomycètes)
  • Sous-classe: Agaricomycetidae
  • Ordre: Boletales
  • Famille: Gomphidiacées (Gomphidia ou humide)
  • Genre: Chroogomphus
  • Vue: Chroogomphus tomentosus

Feutre Mokruha

Chapeau: convexe, a une surface de feutre blanchâtre et une couleur ocre. Les bords du capuchon sont égaux, souvent divisés en parties déprimées peu profondes. La partie inférieure est lamellaire, les plaques descendent le long de la tige, de couleur brun orangé. Le diamètre du bonnet est de 2 à 10 cm, souvent avec un tubercule à bord fin, tombant avec les restes d'un couvre-lit. Sec, légèrement collant par temps humide. Par temps sec, tomenteux, fibreux, incarné. Différentes nuances de couleur ocre, du brun jaunâtre au brun rosé jaunâtre une fois sec. Dans certains cas, les fibres deviennent rosâtre.

Pulpe: couleur fibreuse, dense, ocre. Une fois sec, il prend une teinte rosée.

Comestibilité: le champignon est comestible.

Plaques: rare, large dans la partie médiane, de couleur ocre, plus loin des pores, ils deviennent de couleur brun épais.

Jambe: Relativement plat, parfois légèrement gonflé au milieu, fibreux, de la même couleur que le bonnet. La couverture est en toile d'araignée, fibreuse, ocre pâle.

Poudre de spores: brun cendré. Spores ovales. Les cystides sont fusiformes, cylindriques, clavées.

Diffuser: trouvé dans les forêts de conifères et mixtes, généralement à côté des pins. Les organes de fructification sont situés seuls ou en grands groupes. On les trouve de septembre à octobre.

Remarques: Le feutre Mokruha est protégé dans les réserves. Toutes les mesures de protection devraient viser à préserver les forêts avec la participation de sapins à feuilles entières. Les facteurs limitants sont la déforestation et les incendies, conduisant à la disparition des peuplements forestiers.