Trichaptum mélèze (Trichaptum laricinum) photo et description

Mélèze Trichaptum (Trichaptum laricinum)

Mélèze Trichaptum (Trichaptum laricinum)

Le mélèze trichaptum appartient aux champignons de l'amadou. Il pousse généralement dans la taïga, préférant le bois mort des conifères - pin, épicéa, mélèze.

Le plus souvent, il pousse pendant un an, mais il existe également des spécimens bisannuels.

Extérieurement, ce n'est pas très différent du reste du champignon de l'amadou: les corps fruitiers sont prostrés, situés sous la forme de tuiles le long du bois mort ou sur une souche. Mais il y a aussi des particularités (plaques, épaisseur d'hyménophore).

Les chapeaux ressemblent beaucoup aux coquilles, tandis que chez les jeunes champignons, ils ont une forme arrondie, puis, dans les trichaptums matures, ils se confondent pratiquement. Tailles - jusqu'à environ 6-7 centimètres de longueur.

La surface des coiffes de Trichaptum laricinum est grisâtre, par endroits blanche et soyeuse au toucher. La surface est lisse, les zones ne sont pas toujours mises en évidence. Le tissu est similaire au parchemin, se compose de deux couches les plus minces, séparées par une couche sombre.

L'hyménophore est lamellaire, tandis que les plaques divergent radialement, ont une couleur lilas chez les jeunes spécimens, puis virent au gris et au brun.

Le champignon n'est pas comestible. Elle se produit, malgré la prévalence dans les régions, plutôt rarement.

Une espèce similaire est le trichaptum brun-violet, mais ses plaques sont très disséquées et l'hyménophore est plus mince (environ 2-5 mm).