Mousse de châtaignier (Imleria badia) photo et description

Volant moteur en châtaignier (Imleria badia)

Systématique:
  • Département: Basidiomycota (Basidiomycetes)
  • Subdivision: Agaricomycotina
  • Classe: Agaricomycètes (Agaricomycètes)
  • Sous-classe: Agaricomycetidae
  • Ordre: Boletales
  • Famille: Boletaceae
  • Genre: Imleria
  • Vue: Imleria badia (mousse de châtaignier)
    Autres noms pour le champignon:

  • Champignon polonais
  • Champignon brun
  • Champignon Pan
  • Xerocomus badius

Synonymes:

  • Roue de mousse de châtaigne

  • Champignon brun

  • Champignon Pan

  • Xerocomus badius

  • Boletus badius

Roue de mousse de châtaigne

Habitat et temps de croissance:

La mousse de châtaignier pousse sur des sols acides en mixtes (souvent sous chênes, châtaigniers et hêtres) et dans les forêts de conifères - sous les arbres âgés, sur la litière, sur les sols sableux et dans la mousse, à la base des arbres, sur les sols acides des basses terres et des montagnes, individuellement ou en petits groupes, pas rarement ou assez souvent, chaque année. De juillet à novembre (Europe occidentale), de juin à novembre (Allemagne), de juillet à novembre (République tchèque), en juin - novembre (ex-URSS), de juillet à octobre (Ukraine), en août - octobre (Biélorussie) , en septembre (Extrême-Orient), de début juillet à fin octobre, avec une augmentation massive de fin août à mi-septembre (région de Moscou).

Distribué dans la zone tempérée du nord, y compris l'Amérique du Nord, mais plus massivement en Europe, incl. en Pologne, en Biélorussie, en Ukraine occidentale, dans les États baltes, dans la partie européenne de la Russie (y compris la région de Leningrad), dans le Caucase, y compris le nord, en Sibérie occidentale (y compris la région de Tioumen et le territoire de l'Altaï), la Sibérie orientale, dans le Extrême-Orient (y compris l'île de Kunashir), en Asie centrale (à proximité d'Alma-Ata), en Azerbaïdjan, en Mongolie et même en Australie (zone tempérée sud). Dans l'est de la Russie, il est beaucoup moins fréquent que dans l'ouest. Sur l'isthme carélien, selon nos observations, il pousse de la cinquième période de cinq jours de juillet à la fin octobre et dans la troisième période de cinq jours de novembre (dans un automne chaud et prolongé) avec une croissance massive au tournant d'août et de septembre et dans la troisième période de cinq jours de septembre. Si auparavant le champignon poussait exclusivement dans les forêts de feuillus (même dans les aulnes) et mixtes (avec des épinettes), ces dernières années, ses découvertes dans la forêt sablonneuse sous les pins sont devenues plus fréquentes.

Dans le même temps, les organes fruitiers sont clairement déprimés - petits, de couleur terne, de forme laide.

Roue de mousse de châtaigne

La description:

Un chapeau d'un diamètre de 3-12 (jusqu'à 20) cm, hémisphérique, convexe à maturité, plat-convexe ou en forme de coussin, dans la vieillesse - plat, brun rougeâtre clair, châtaigne, chocolat, olive, brunâtre et brun foncé tons (au moment de la pluie est plus sombre), parfois même noir-brun, avec même, chez les jeunes champignons avec un bord courbé, chez les champignons mûrs avec un bord surélevé. La peau est lisse, sèche, veloutée, par temps humide - grasse (brillante); non amovible. Lorsqu'il est pressé sur la surface tubulaire jaunâtre, des taches bleuâtres, bleu-vert, bleuâtres (si les pores sont endommagés) ou même brun-brun apparaissent. Les tubules sont entaillés, faiblement adhérents ou adhérents, arrondis ou anguleux, échancrés, de différentes longueurs (0,6-2 cm), à bords côtelés, du blanc au jaune clair dans la jeunesse, puis jaune-vert et même jaunâtre-olive. Les pores sont larges, moyens ou petits, monochromes, anguleux.

Jambe 3-12 (jusqu'à 14) cm de haut et 0,8-4 cm d'épaisseur, dense, cylindrique, à base pointue ou gonflée (tubéreuse), fibreuse ou lisse, souvent courbée, moins souvent fibreuse-fine-squameuse, solide, légère brun, jaunâtre-brunâtre, jaune-brun ou brun (plus clair que le bonnet), plus clair au-dessus et à la base (jaunâtre, blanc ou jaune pâle), sans motif réticulaire, mais strié longitudinalement (avec des rayures de la couleur du bonnet - fibres rouge-brun).Lorsqu'il est pressé, il devient bleu, puis brun.

La pulpe est dense, charnue, avec une odeur agréable (fruitée ou champignon) et un goût sucré, blanchâtre ou jaune clair, brunâtre sous la peau du bonnet, légèrement bleue à la coupe, puis vire au brun, et enfin redevient blanche. À l'adolescence, c'est très dur, puis ça devient plus doux. La poudre de spores est brun olive, brun verdâtre ou brun olive.

Roue de mousse de châtaigne

Double:

Pour une raison quelconque, les cueilleurs de champignons inexpérimentés le confondent parfois avec un cèpe de bouleau ou d'épinette, bien que les différences soient évidentes - le cèpes a une jambe plus légère en forme de tonneau, une maille convexe sur la jambe, la pulpe ne devient pas bleue, etc. Il diffère du champignon biliaire non comestible (Tylopilus felleus). Beaucoup plus semblable aux champignons du genre Xerocomus (Moss): un volant panaché (Xerocomus chrysenteron) avec un chapeau brun jaunâtre qui se fissure avec l'âge, dans lequel un tissu rouge-rose est exposé, une mousse brune (Xerocomus spadiceus) avec un jaune, rougeâtre ou foncé une calotte brune ou brun foncé d'un diamètre allant jusqu'à 10 cm (un tissu sec jaune blanchâtre est visible dans les fissures), avec une perforation, fibreuse-squameuse, farineuse, blanchâtre-jaunâtre, jaune, puis s'assombrissant patte, avec une fine maille rouge ou grossière marron clair sur le dessus et brun rosâtre à la base; Volant d'inertie vert (Xerocomus subtomentosus) avec une calotte brun doré ou brun verdâtre (couche tubulaire brun doré ou jaunâtre verdâtre), qui se fissure, exposant un tissu jaune clair et une tige plus claire.

Vidéo sur la roue de mousse de châtaigne:

Noter:

Un champignon comestible populaire et savoureux (catégorie 2) - surtout à la fin de l'automne, lorsque d'autres cèpes disparaissent. La couleur bleu-bleu de la chair blanche disparaît pendant la cuisson. Il est utilisé de différentes manières: frais (dans les soupes et les rôtis après ébullition pendant 15 minutes), salé et mariné, séché (prend une agréable couleur jaune clair) et congelé. Selon V. Buldakov, il a le goût de cèpes. Une fois, des commerçants peu scrupuleux ont essayé de le faire passer pour un cèpes séché.