Plâtre à la moutarde (Phaeolepiota aurea) photo et description

Emplâtre à la moutarde (Phaeolepiota aurea)

Systématique:
  • Département: Basidiomycota (Basidiomycetes)
  • Subdivision: Agaricomycotina
  • Classe: Agaricomycètes (Agaricomycètes)
  • Sous-classe: Agaricomycetidae
  • Ordre: Agaricales (Agaric ou Lamellar)
  • Famille: Agaricacées (Champignon)
  • Genre: Phaeolepiota (Theolepiota)
  • Vue: Phaeolepiota aurea (plâtre à la moutarde)
    Autres noms pour le champignon:

  • Theolepiota doré
  • Parapluie doré
  • Flocons d'herbes

Synonymes:

  • Parapluie doré

  • Enduit à la moutarde

  • Flocons d'herbes

  • Agaricus aureus
  • Pholiota aurea
  • Togaria aurea
  • Cystoderma aureum
  • Agaricus vahlii

Emplâtre à la moutarde (Phaeolepiota aurea)

Description du champignon

Chapeau avec un diamètre de 5-25 cm, chez la jeunesse d'hémisphérique à hémisphérique en forme de cloche, avec l'âge, il devient convexe-prostré, avec un petit tubercule. La surface du bouchon est mate, granuleuse, d'une couleur jaune or brillant, jaune ocre, ocre, une teinte orangée est possible. Le bord du bonnet des champignons mûrs peut avoir un reste frangé d'un couvre-lit privé. La granularité de la coiffe est plus prononcée à un jeune âge, jusqu'à squameuse, avec l'âge elle diminue, jusqu'à disparition. À un jeune âge, le long du bord du bonnet, au lieu de fixation du couvre-lit privé, une bande d'une teinte plus foncée peut apparaître.

Pulpe blanc, jaunâtre, peut être rougeâtre dans la tige. Épais, charnu. Sans aucune odeur particulière.

LP fréquents, fins, courbes, adhérents. La couleur des assiettes va du blanchâtre, du jaunâtre, de l'ocre pâle ou de l'argile claire à un jeune âge au brun rouille chez les champignons matures. Chez les jeunes champignons, les assiettes sont complètement recouvertes d'un voile privé dense et filmeux de la même couleur que le bonnet, éventuellement d'une teinte légèrement plus foncée ou plus claire.

Poudre de spores brun rouille. Les spores sont oblongues, pointues, d'une taille de 10..13 x 5..6 μm.

Emplâtre à la moutarde (Phaeolepiota aurea)

Jambe 5-20 cm de haut (jusqu'à 25), droit, avec un léger épaississement à la base, éventuellement élargi au milieu, granuleux, mat, froissé longitudinalement, à un jeune âge se transformant doucement en voile privé, également granuleux, ridé radialement . À un jeune âge, la granularité est très prononcée, jusqu'à squameuse. La couleur de la patte est la même que celle de la couverture (comme le bonnet, éventuellement d'une teinte plus foncée ou plus claire). Avec l'âge, le voile se brise, un large anneau pendant reste sur la jambe, de la couleur de la jambe, avec des écailles brunes ou brun chamoisées pouvant couvrir presque, voire toute sa surface, donnant au voile un aspect complètement brun . Avec l'âge, vers la vieillesse du champignon, la taille de l'anneau diminue sensiblement. Au-dessus de l'anneau, la patte est lisse, à un jeune âge, claire, de la même couleur que les plaques, il peut y avoir de petits flocons blanchâtres ou jaunâtres dessus, puis, avec la maturation des spores, les plaques commencent à s'assombrir, la patte reste plus claire, mais elle s'assombrit également, atteignant la même couleur brun rouille que les assiettes du vieux champignon.

Emplâtre à la moutarde (Phaeolepiota aurea)

Habitat

L'enduit à la moutarde pousse de la seconde quinzaine de juillet à fin octobre, en groupes, y compris en gros. Préfère les sols riches et fertiles - prairies, pâturages, champs, pousse le long des routes, près des orties, près des buissons. Peut pousser dans les clairières des forêts légères de feuillus et de mélèzes. Le champignon est considéré comme rare, il est répertorié dans le livre rouge d'une partie des régions de la Russie.

Espèces similaires

Ce champignon n'a pas d'espèces similaires. Cependant, sur les photographies, vu d'en haut, le phéolépiota peut être confondu avec un bonnet annelé, mais ce n'est que sur les photographies, et uniquement vu d'en haut.

Comestibilité

Auparavant, le plâtre à la moutarde était considéré comme un champignon comestible sous condition, qui est consommé après 20 minutes d'ébullition. Cependant, maintenant les informations sont contradictoires, selon certains rapports, le champignon accumule des cyanures et peut entraîner des intoxications.Par conséquent, récemment, il est classé parmi les champignons non comestibles. Cependant, peu importe ce que j'ai essayé, je n'ai pas trouvé d'informations selon lesquelles quelqu'un les avait empoisonnés.

Photo: d'après les questions dans "Identifier".